16-02-2000 | Sud-Ouest

« Peu de mots, des images, des musiques, une marmite, des légumes qui dansent… Anne Carrard a su «embarquer» le public dans son univers (…) Ripailles ressemble à un ballet et on a envie d’aller cuisiner,danser et jouer avec les comédiens.»

Sud-ouest – 16 février 2000